Tout apprendre sur la boisson argentine thé maté

Le maté ou chimarrão désigne une plante originaire du continent américain et plus précisément de l’Amérique latine. À vrai dire, elle reste très populaire en Argentine et dans la partie sud du Brésil. La boisson obtenue à l’aide de l’infusion de cette plante possède pas mal de vertus tonifiantes. Des reconnaissances scientifiques ont été déjà acquises quant à la validation de ses propriétés sanitaires. De toute manière, le thé et le chimarrão constituent deux formes de boissons différentes. L’emploi de l’expression « thé maté » aurait été la source principale de la confusion dans ce sens pour certaines personnes.

Origines de la boisson

Dans un premier temps, il faut noter que le thé et le maté ne sont pas issus de la même plante. La réputation de la décoction provenant de l’infusion du thé n’a plus besoin d’être controversée. D’une part, le thé provient du Camellia Sinensis qui a trouvé son origine de l’Asie. De l’autre, la première interrogation qui peut se poser tourne autour de ce qui suit : « Qu’est-ce que le maté ? ». Pour répondre à cette question pertinente, il suffit de prendre en considération le fait que le chimarrão est obtenu dans la cueillette des feuilles de l’Iiex Paraguensis, une espèce cultivée en Amérique latine. Bien entendu, cette variété de plante permet l’élaboration d’une boisson tonifiante, connue sous l’appellation de « boisson maté ». En définitive, cette boisson constitue une véritable boisson nationale du pays de l’Argentine, de l’Uruguay et bien d’autres encore. Elle incarne parfois le symbole de partage et d’amitié auprès de certaines communautés traditionnelles. Le chimarrão reste encore le synonyme de convivialité et d’hospitalité. En tout cas, il ne faut pas oublier qu’il occupe la 3e place dans la consommation de boisson contenant de la caféine dans le monde entier. Il peut constituer de ce fait comme une alternative du café. Pour plus d’infos, rendez-vous sur le site dédié au maté boisson.

Caractéristiques et propriétés de ces plantes

D’autant plus, la différence notable entre le thé classique et l’infusion argentine se situe sur divers aspects. De toute manière, cet article explicatif vous donne accès à l’acquisition des informations nécessaires pour tout savoir sur le maté. Vous devez noter que la teneur en caféine dans le chimarrão affiche une valeur beaucoup plus élevée en comparaison de ce qu’il en existe dans le thé proprement dit. Dans cette condition, il a été identifié que l’infusion maté possède des propriétés stimulantes renforcées tant sur le plan physique que sur sa partie cérébrale. À cet effet, la prise de cette infusion permet d’augmenter la capacité de la rétention de la mémoire. Elle permet ainsi de lutter contre la fatigue. Dans la même optique, il y a lieu de mettre en relief qu’en plus de ses effets stimulants, celle-ci possède également une certaine quantité de composants en antioxydants et en vitamines. C’est dans ce sens qu’elle peut être considérée comme la source principale d’une bonne humeur. Au niveau gustatif, on peut relever qu’il existe une certaine distinction majeure entre leur goût respectif. Dans le cas du thé, il propose une palette aromatique aussi diversifiée en fonction de sa coloration sa région d’origine. De l’autre côté, il a été constaté que le chimarrão détient le goût qui se trouve très rapproché de ce d’une infusion. Généralement, il présente une saveur amère et astringente. De toute manière, des chimarrão aromatisés ou associés à d’autres plantes sont disponibles sur le marché.

Les vertus du chimarrão

À l’instar du thé, on sait que le chimarrão comporte des polyphénols qui sont des antioxydants naturels. Ce type de principe actif peut assurer le rôle de protecteur à l’organisme humain. En principe, il participe au freinage de la production des radicaux libres au sein de notre corps. C’est, surtout, dans ce sens qu’il favorise la réduction de l’état du vieillissement cellulaire. De surcroît, on peut dire aussi que la boisson du chimarrão comporte des vertus digestives très caractéristiques. Entre autre, il a la propriété de remettre en ordre toutes les irrégularités constatées dans le transit intestinal. En plus de ce privilège, il est utilisé dans le régime choisi pour une cure minceur. Au fait, la prise de cette boisson accroît la sensation de satiété à l’issue du repas. D’ailleurs, la matéîne, qui fait partie de ses constituants, a une action particulière sur le métabolisme des sucres et des substances graisseuses.

Le mélange thé-chimarrão est un remède pour la perte de poids

C’est ainsi que le mélange formé par le thé vert et le chimarrão est un remède idéal pour activer la perte de poids. Il ne faut pas aussi perdre de vue que les amateurs du sport préfèrent davantage le chimarrão par rapport au thé. Pratiquement, ce choix a été dicté, en grande partie, par le fait que l’action du chimarrão évite l’accumulation de l’acide lactique au sein des cellules organiques. Ce qui aide l’organisme à la réduction des crampes au niveau des musculations. Pour se faire une idée de l’efficacité de ce chimarrão argentin, il suffit de savoir qu’il fut un temps où un certain joueur de l’équipe de France nommé Antoine Griezmann a l’habitude de déguster ce breuvage avant chaque match. Ce qui lui procure un effet bénéfique incomparable durant un immense déploiement d’effort physique. Parmi les nombreux joueurs de foot sud-américains qui sont intégrés dans des championnats d’Europe, la grande majorité d’entre eux font partie des adeptes de cette infusion énergisante.

Modes de préparation de la yerba mate

En général, il existe différentes façons pour la préparation du chimarrão. Cette boisson maté s’obtient par infusion de la Yerba chimarrão. C’est par cette appellation qu’on désigne les feuilles séchées, torréfiées et pulvérisées d’Ilex paraguariensis. Traditionnellement, la prise de ce breuvage se fait avec une pipette inox, dénommée bombilla dotée à sa base un filtre de blocage des feuilles. La première étape de la préparation concerne le dosage du produit en sachet. Par la suite, l’apport d’eau froide est indispensable pour les mouiller. Cette action permet la préservation de l’arôme qu’il comporte ainsi que son goût. Il en est de même pour la conservation des nutriments qu’il renferme. Une fois que la préparation arrive à cette étape, il faut procéder au versement de l’eau chaude et d’observer un temps de pause durant 5 minutes au maximum. Pour augmenter la dose de l’infusion, il est nécessaire d’ajouter des feuilles supplémentaires au lieu d’adopter un prolongement de la durée de l’infusion au-delà de la durée des 5 minutes recommandées. En période de canicule, il est permis de prendre du chimarrão glacé pour se rafraîchir. Sous cette forme de préparation, il est souvent appelé chimarrão Térere par la population autochtone. La préparation de ce mode de consommation ne présente pas des difficultés. Il s’agit de remplir un pichet avec un liquide glacé du genre de l’eau ou de la limonade. L’apport d’un arôme approprié tel que le parfum du citron ou du sucre de canne est possible pour l’amélioration de sa saveur. Après, on verse le mélange dans le récipient contenant la yerba chimarrão et le tour est joué.


Des recettes sucrées et salées de toutes les saisons bien expliquées dans des vidéos postées en ligne.