Saint-Cyprien

Une balade ressourçant dans la nature…

À Saint-Cyprien la nature est omniprésente, laissez vous surprendre au détour d’un chemin par une nature généreuse, un coin paisible de verdure où il fait bon se balader.

Ici, un verger d’abricotiers, là un petit potager soigné avec amour, un peu plus loin une prairie fleurie de statices maritimes où broutent paisiblement camarguais et mérens.

Saint-Cyprien abrite un univers végétal insoupçonné : à quelques centaines de mètres du bord de mer, le Jardin des Plantes des Capellans, délicieuse escale nature à toutes les saisons, mérite le détour. Parc extraordinaire, c’est un petit paradis vert : arbres centenaires, collections de palmiers, bambouseraie, plantes aquatiques, camélias, collection de roses anciennes. Sur cinq hectares, les essences se multiplient, se complètent et sembleront même vous guider. Invitation au voyage, c’est une pause nature, parfumée, une balade à faire seul ou en famille. À proximité, le

Parc de la Prade est particulièrement apprécié des Cyprianais tout comme le calme et la tranquillité qui règne autour du plan d’eau des Capellans.

Le Jardin des Arts : avec l’installation de la première sculpture dans le Jardin des Capellans, le coup d’envoi est lancé pour peupler cet écrin végétal de formes imaginées par les plus grands artistes contemporains. « Granitoïd trans goa Koï Koï », une sculpture monumentale de 15 tonnes composée de 14 pièces de granit rose et de grès rose a été taillée au marteau piqueur, à la pointe lapidaire et au disque de diamant par Grégory Gicquel et Daniel Dewar, deux jeunes sculpteurs qui viennent de recevoir le Prix Marcel Duchamp à l’occasion de la FIAC en octobre dernier (2012). Cette œuvre représente un van de routard d’un côté et une carpe de l’autre… À découvrir près de la bambouseraie…

L’art à tous les coins de rues

Au cœur du village, Saint-Cyprien va vous surprendre en vous proposant au détour des ruelles de son centre ancien une visite incontournable aux Collections de Saint-Cyprien. Elles présentent des peintures du XIXème siècle (Ecole de Barbizon) et du XXème siècle (Utrillo, Marquet, Modigliani…). Enrichies des œuvres de François Desnoyer, elles dévoilent à travers des expositions temporaires des œuvres remarquables jamais exposées au grand public.

Jusqu’au 15 décembre, la Collection François Desnoyer propose l’exposition Levée de Voiles, Cabinet de Curiosités, un peu plus loin sur la place de la république le Centre d’Art Contemporain vous invite à son exposition « Regard Nomade » sur l’œuvre de Walter Benjamin et Antonio Machado par Joël Capella (jusqu’au 30 décembre).

Des recettes sucrées et salées de toutes les saisons bien expliquées dans des vidéos postées en ligne.