Le melon

Originaire de l’Afrique subsaharienne, le melon garde de ses origines son épaisse écorce protectrice. Dès 500 ans avant notre ère, le melon, petit et peu sucré, est cultivé en Égypte. Plus tard, les Grecs et les Romains le consomment cuit ou en salade, vinaigré, poivré et agrémenté d’autres épices.
Il ne cesse d’évoluer jusqu’au 15e siècle, devenant le gros fruit sucré que nous connaissons. À la Renaissance, des moines italiens croiseront une variété produisant un fruit savoureux à laquelle ils donneront le nom de la résidence papale où ils l’avaient produit (Cantalupo). Il arrive peu après dans le Sud-est de la France. Il se rapproche de la capitale en s’installant en Anjou et en Touraine et achève sa remontée de l’hexagone en Charente (le fameux Charentais).

Les melons sont des fruits rafraîchissants de par leur teneur importante en eau (88%). Ils fournissent une bonne quantité de vitamines C. Bien pourvu en fibres, qui lui confèrent un pouvoir laxatif, son apport en sucre est plus que raisonnable et confère donc un apport calorique modéré. Enfin, le melon affiche une teneur en carotène (provitamine A) très significative : 100 g de melon en apporte 2 mg, soit la moitié des besoins quotidiens conseillés. Bon à savoir, le melon à la chair orangée contient plus de carotène que le melon à chair jaune ou verte.

Melon

Un bon melon se choisit bien lourd, signe qu’il est gorgé de sucre. Si le pédoncule n’est plus là ou s’il est craquelé, le melon a de fortes chances d’être mûr à point. Le melon se consomme frais, mais pas glacé. Une préparation simple lui convient tout à fait : coupé en deux et débarrassé de ses graines, en entrée comme en dessert, nature ou arrosé de Porto ou de Muscat, il ne demande souvent rien de plus.

Coupé en cubes ou en billes, vous pouvez l’utiliser en salades et en brochettes, salées ou sucrées. Le melon est aussi délicieux en confiture, rehaussé de jus et de zeste de citron. Le melon apprécie également les herbes comme la menthe et le basilic, mais aussi l’estragon et la ciboulette.

Son utilisation cuite, pourtant délicieuse, reste trop souvent délaissée. Poêlé deux à trois minutes ou en papillote au four, il accompagne volontiers le poisson et la volaille. Les meilleures alliances salées sont le jambon de Parme, le crabe, le saumon, le haddock, les fruits de mer. Les tranches de melon peuvent, pour changer, être trempées dans une pâte à beignets puis frites.

Melon – Cucumis melo

Famille : cucurbitacées – Origine : Afrique subsaharienne
Cuisine : nature, glaces, cocktails, confitures, soupes, poêlé.
Santé : source de de vitamine A, C et antioxydants.

Des recettes sucrées et salées de toutes les saisons bien expliquées dans des vidéos postées en ligne.