Le concombre

De la même famille que le melon, le potiron ou la courgette, le concombre est découvert et cultivé en Inde. Au fil du temps, il se diffuse dans le sud et l’est de la chaîne himalayenne, puis l’Europe via la Grèce et l’Italie, et enfin la Chine, où l’on a sélectionné des variétés très différentes des européennes.
Il est cultivé en France au IXe siècle, en Angleterre au XIVe et en Amérique au milieu du XVIe siècle. Toutefois, jusqu’au XVIIe siècle, le fruit restera de petite taille. Au fil des sélections, le concombre a perdu une bonne partie de son amertume, laquelle est causée par la présence de cucurbitacine, un composé toxique à haute dose. Le travail de sélection a également permis d’obtenir des variétés de diverses formes et couleurs.

Concombre

Le concombre est l’un des légumes les moins caloriques avec 10 kcal/100 g, car il est composé à plus de 95 % d’eau. Cela fait de lui le compagnon idéal d’un été frais et léger, car il est très désaltérant et participe à la bonne hydratation de l’organisme. Il renferme des minéraux et des oligo-éléments en quantité abondante ainsi que des vitamines B, E (qui retardent le vieillissement des cellules). Riche en fibres, il participe au bon fonctionnement du transit intestinal, c’est un légume très digeste grâce à la pepsine qu’il renferme.

Pour bien choisir le concombre, il doit être ferme et de petite taille, car plus il est petit et mince, moins ses graines sont développées et plus il est savoureux.
Il se cuisine cru, rapé, tranché, pelé ou non, ou bien pelé partiellement en retirant des bandes à l’économe (la plupart des nutriments se logent dans la peau). Très apprécié durant les périodes de grosses chaleurs, le concombre s’accorde particulièrement avec le yaourt et les fines herbes, en salade soupe froide et gaspacho, c’est le hors d’œuvre idéal de l’été. Mais le concombre se révèle tout aussi délicieux une fois cuit. Utilisé alors comme une courgette, qu’il peut d’ailleurs remplacer, il accompagne à merveille les plats de viandes et de poissons. Il se décline à l’infini : poêlé, sauté au beurre, cuit à l’étuvée, à la béchamel, au gratin… Assez fade toutefois, il ne faut pas hésiter à réhausser sa saveur à l’aide de condiments (ail, poivre, piment, fines herbes…). Bon profit !

Concombre – Cucumis sativus

Famille : cucurbitacées – Origine : Inde
Cuisine : en salade, en soupe, froide ou chaude, braisé, étuvé, en mousse, en jus.
Santé : source d’antioxydant, de vitamines B, E et K, de cuivre, pauvre en calories, 95 % de son poids en eau, riche en fibres.

Des recettes sucrées et salées de toutes les saisons bien expliquées dans des vidéos postées en ligne.