Dry January : le gros succès des bières sans alcool !

Dry January

Initié par le Royaume-Uni en 2013, le dry January est un concept qui s’est étendu aux quatre coins du monde. Le défi est de passer le mois qui succède aux fêtes de fin d’année sans goûter une goutte d’alcool. Ses adeptes y voient le moyen de détoxifier leur corps pour faire le plein d’énergie, ce qui a permis à la bière sans alcool de se populariser, du moins pendant cette courte période.

Le dry January: la folie de la bière sans alcool

Le dry January est l’occasion de prendre un petit break après les soirées arrosées des fêtes de décembre. Ses bénéfices pour la santé sont nombreux parmi lesquels on retrouve :

  • la perte de poids ;
  • le nettoyage du foie ;
  • un regain d’énergie ;
  • une meilleure santé mentale…

Cependant, en renonçant à l’alcool, il n’est pas toujours facile de continuer à avoir une vie sociale épanouissante, ce breuvage étant devenu un pilier essentiel des festivités, des soirées entre amis et des after work. Devant ce constat, les fabricants de bière, comme v and b, n’ont pas hésité à lancer une version non alcoolisée pour faciliter ce challenge. Si l’euphorie de l’alcool est éliminée, on peut toutefois continuer à se réunir, trinquer et apprécier le goût de la bière dans les rassemblements sociaux.

Qu’est-ce qu’une bière sans alcool ?

Le succès de la bière sans alcool ne date pas d’hier. Tendance à part entière depuis plusieurs années, la bière sans alcool occupe désormais une place indéniable dans le quotidien de plusieurs consommateurs ayant décidé de rompre avec l’alcool, ponctuellement ou définitivement. Il convient alors de s’interroger sur les bienfaits de cette alternative surtout au niveau du goût. Verdict : grâce à la créativité de fabricants comme v&b, on peut se faire plaisir et ne pas se sentir exclus pendant les soirées du Dry January.

Quelles sont donc les origines des bières sans alcool ? En vue de l’engouement des dernières années et de la popularité croissante du mois sans alcool, on pourrait s’imaginer que cette boisson est toute récente. En réalité, la bière sans alcool date du Moyen-Âge. L’eau étant chargée de bactéries, elle était remplacée par ce breuvage avec un très faible taux d’alcool. Certaines variantes n’en contenaient pas du tout. Les classes ouvrières en buvait pour palier l’absence d’eau potable. A cette époque, ce type de bière était prisé pour sa valeur nutritive.

Néanmoins, en raison de l’alcool qui comptait parmi ses composants (même si le pourcentage est très faible), il fallait attendre 1919 pour voir les premières variantes de boissons avec 0% d’alcool. Cette date marque l’interdiction aux États-Unis de produire de la bière alcoolisée ou de l’importer. En réaction à la prohibition américaine, les brasseurs se sont retrouvés dans l’obligation de proposer des boissons à moins de 0,5 % d’abv.

Les bienfaits de la bière sans alcool

Si les bienfaits réels de la bière non alcoolisée atteignent leur paroxysme lors d’une consommation à long terme, ses effets positifs sur la santé sont palpables dès les premiers jours. Cela explique l’engouement grandissant pour le Dry January qui, pour de nombreuses personnes, marque le début d’une vie saine et sans alcool. Essayons alors de voir de plus près la réaction physique et mentale à cette boisson devenue populaire :

  • Elle est riche en protéines, minéraux, vitamines et antioxydants : Contrairement aux sodas avec un taux élevé de sucre, les bières sans alcool sont préparées avec des nutriments protéiniques, des particules minérales et des vitamines.
  • Elle régule l’hypertension : Grâce à son indice de sodium très faible, elle réduit la pression artérielle. Consommée en qualité raisonnable, cette boisson est idéale pour les sujets souffrant d’hypertension.
  • Elle hydrate l’organisme : Composée de 95 % d’eau, elle vous permet de rester hydraté tout en profitant d’un moment convivial entre amis.
  • Elle est nutritive : La bière non alcoolisée contribue à la reconstruction de l’ADN et à la formation des globules rouges dans le sang, notamment grâce à sa forte teneur en vitamine B. On estime aussi que deux verres fournissent à l’organisme la quantité journalière recommandée d’acide folique.
  • Elle contient des fibres, du calcium et du potassium : L’avoine, le blé et l’ogre étant présents en grande quantité dans cette boisson, ce breuvage est fort bénéfique pour le système digestif et soulage les problèmes de constipation. Par ailleurs, le calcium et le potassium qu’on retrouve en bonnes proportions préserve la santé des muscles, des os et du système nerveux.
  • Elle ralentit le processus du vieillissement : Les bières artisanales sans alcool, notamment celles qui sont produites par vandb, sont connues pour leurs propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes, ce qui ralentit le vieillissement cellulaire et permet de paraître plus jeune.


Quel torréfacteur choisir ?
Comment préparer le maté traditionnel ?