Les Roussettes de l’enfance

Il est de ces recettes incontournables, que l’on se plait à ressortir. En préparant ces roussettes, ce sont tous ces délicieux moments passés dans la cuisine familiale, aux côtés de nos mères ou nos grands-mères, ces odeurs inoubliables, ces douces émotions, qui nous reviennent en mémoire…

Préparation : 30 mn – Cuisson : 3 mn
Ingrédients (environ 30 pièces) : 
500 g de farine, 75 g de crème* épaisse, 125 g de beurre, 40 g de sucre, 1 pincée de sel, 3 gros œufs, 2 c. à s. d’eau de fleurs d’oranger, huile de friture, sucre glace

Préparation

Dans un saladier, verse la farine, le sucre, le sel, et mélange.

Creuse un puits. Ajoute les œufs, la crème et l’eau de fleurs d’oranger. Mélange jusqu’à obtention d’une boule de pâte.
Détaille le beurre en morceaux, et incorpore-le petit à petit en pétrissant la pâte. Pétris encore
7 à 8 mn. Couvre le saladier d’un linge propre, et laisse la pâte reposer, 2 h minimum à température ambiante.
Sur le plan de travail très légèrement fariné, étale  la pâte (env 2/3 mm).
À l’aide d’une roulette dentelée, découpe des losanges, puis incise chaque centre.
Passe un coin du losange dans l’ouverture, en prenant soin de ne pas casser la pâte. Cuis les losanges dans une poêle avec quelques centimètres d’huile chaude.
Égoutte et réserve sur un plat recouvert de papier absorbant, sans les superposer. Quand le plateau est plein, change de plat.
Saupoudre de sucre glace, et régale toi.
*Crème : la crème utilisée par ma grand-mère, était la pellicule prélevée après s’être formée sur le lait cru de ferme bouilli.
Aujourd’hui, il existe des pots de crème crue contenant 30 à 40% de matière grasse. (La crème d’Isigny, seule crème AOC, comporte au minimum 35% de matière grasse).
Des recettes sucrées et salées de toutes les saisons bien expliquées dans des vidéos postées en ligne.