Le radis

Connu en Égypte il y a plus de 5 000 ans, sans doute cultivé surtout pour ses graines, qui produisent une huile comestible de qualité, le radis était apprécié des Grecs et des Romains qui en cultivaient plusieurs variétés.
Au Moyen Âge, c’était le légume racine le plus commun dans le Nord de l’Europe et en Angleterre. De couleur blanche ou noire, beaucoup plus gros et de forme allongée, on lui prêtait de nombreuses propriétés médicinales. C’est au XVIIIe siècle qu’apparait le petit radis rond et rouge que l’on connaît aujourd’hui.

Appartenant à la famille des crucifères, il est l’un des premiers légumes ayant été cultivés. On en consomme généralement la racine, mais ses feuilles sont aussi comestibles. En plus du radis rouge que l’on retrouve couramment en épicerie ou dans son potager, il existe le radis noir, plus piquant, de même que le radis blanc ou oriental (aussi appelé daïkon), au goût plus doux. Source de plusieurs substances antioxydantes et autres composés biologiquement actifs, le radis est une source de vitamine C, et contribue ainsi à la santé des os, des cartilages, des dents et des gencives.

Radis

Bien choisir les radis, c’est choisir une racine ferme, lisse et d’une belle couleur brillante, avec des fânes bien vertes. Pour éviter les mauvaises surprises, il faut appuyer sur la chair avec le pouce; si elle cède à la pression, le radis est probablement creux et fibreux.
On trouve facilement sur nos étales des radis rouges et noirs. Les autres types, y compris le radis-serpent, sont plus rares. On les trouve plus généralement dans des épiceries asiatiques, qui proposent également des radis marinés dans du sel ou du miso.

Le radis est un légume à saveur légèrement piquante, et se prépare cuit ou cru. À la croque-au-sel ou en rondelles, hachés, rapés incorporé à une salade ou agrémenter de citron et mayonnaise ou de fromage frais. Cuit, plongé quelques minutes dans l’eau bouillante et accompagné d’une sauce à base de beurre et d’orange ou à base de yaourt. Les fânes se consomment également; hachés, il suffit de les ajouter aux soupes et aux omelettes ou de les cuisiner comme des épinards.

Radis – Raphanus sativus

Famille : brassicacées – Origine : proche-Orient, sud-ouest de l’Asie
Cuisine : crus, à la croque-au-sel ou en salade découpés en rondelles ou rapés et cuits avec leurs fanes accompagnés de sauces diverses.
Santé : source de plusieurs substances antioxydantes et autres composés biologiquement actifs, ainsi que la précieuse
vitamine C.

Des recettes sucrées et salées de toutes les saisons bien expliquées dans des vidéos postées en ligne.