Le fonctionnement d’une caisse enregistreuse tactile

Une caisse enregistreuse tactile est constituée d’un ensemble d’éléments interconnectés. Chacun de ces éléments joue un rôle précis dans le fonctionnement de l’ensemble, et participe à sa manière au processus de traitement de l’information. Écran tactile, tiroir-caisse, imprimantes, chaque composant compte.

Comment fonctionne une caisse enregistreuse tactile ?

Le fonctionnement d’une caisse enregistreuse tactile est basé sur l’interconnectivité entre le logiciel et les composants matériels dont elle est équipée.

Le logiciel

Il constitue le cerveau du système de gestion de la caisse. Véritable machine à calculer, il gère toutes les opérations d’analyse, de traitement et de stockage des données générées par l’activité de l’entreprise. Les employés y accèdent via un navigateur, une application, ou un autre appareil (tablette, smartphone, ordinateur…). Quant aux informations traitées, elles peuvent être stockées dans un serveur local ou en ligne (cloud).

Les composants matériels

Certes, les modes de fonctionnement des caisses tactiles varient d’un modèle à l’autre, mais il existe des composants communs à cache version disponible sur le marché. On distingue :

  • L’écran tactile : il constitue la porte d’accès au système de gestion de la caisse. Vitrine de l’interface utilisateur et du tableau de bord, il facilite l’interaction entre l’homme et l’appareil.
  • Le tiroir-caisse : il est conçu pour le stockage et l’archivage des revenus quotidiens. Recettes, fonds de caisse, reçus, bordereaux et pièces justificatives, tous les éléments relatifs à la comptabilité peuvent y être stockés.
  • Le lecteur de cartes : il est dédié à la lecture des cartes de payement.
  • Le lecteur de codes-barres : ce lecteur permet de déduire les prix des produits à travers leurs codes-barres. Il facilite également la mise à jour automatique des stocks.
  • L’imprimante : son rôle est d’imprimer les reçus, les tickets et les rapports de fins de journée.
  • Périphériques réseau : indispensables à la configuration réseau, ils permettent de connecter la caisse à internet ou de créer un réseau locale.

Pourquoi choisir une caisse enregistreuse tactile ?

Ces appareils ont été conçus pour remplir trois missions principales : simplifier et faciliter les tâches quotidiennes, optimiser le temps de travail, limiter les erreurs.

Simplification des tâches et optimisation du temps de travail

Les caisses tactiles raccourcissent et simplifient les tâches associées au service client (encaissement, ventes, réservations, remboursement…), à la gestion des stocks (mise à jours automatique des stocks) et à la comptabilité de l’entreprise.

Limitation des risques d’erreurs

Grâce à son système de gestion sophistiqué, la caisse permet de minimiser les erreurs qui très souvent perturbent la comptabilité journalière et faussent les rapports destinés au comptable.

Histoire de la caisse enregistreuse tactile

La caisse tactile est issue d’une longue lignée de caisses enregistreuses dédiées à la gestion commerciale. La première d’entre elles est apparue aux Etats-Unis en 1978. Elle a été créée pour lutter contre les vols perpétrés par les caissiers lors de leur service. Mais c’est en 1997 le premier modèle électronique voit le jour. D’abord analogiques, puis modulaires, les caisses enregistreuses voient leurs fonctionnalités s’améliorer au fils des années, en fonction des besoins des utilisateurs. Aujourd’hui elles sont tactiles, intuitives et plus performantes, car elles doivent être capables de répondre aux défis de leur époque.

Des recettes sucrées et salées de toutes les saisons bien expliquées dans des vidéos postées en ligne.